• Après mon by-pass voici la chirurgie réparatrice

    Ce 9 mai 2019, cela fait 2 ans que je me suis faites opérée du by-pass et le 14 mai, je suis rentrée à l'hôpital pour subir une abdomino-plastie et une masto-plexie. J'ai pu rentrer à la maison ce matin et je vais vous écris mon témoignage. Ma peau n'a pas supporté ma perte de poids, elle était de mauvaise qualité à cause des régimes yoyo, à cause d'avoir été si longtemps distendue, elle ne s'est pas remise et j'avais malgré mes 57 kilos un énorme bourrelet de peau qui cachait mon intimité. Pour ce qui est de mes seins, je suis passée d'un bonnet D à un bonnet A...autant vous dire que le résultat n'était pas vraiment à la hauteur de ce que j'attendais. Je suis donc rentrée mardi 14 mai à l'hôpital j'étais à 6h45 précise aux admissions, je suis entrée dans ma chambre à 7h15 et je suis arrivée en salle-d'opération à 8h00. La chirurgienne a prit son temps pour me détendre et pour dessiner ses repères sur moi et ensuite cela à commencé. Après 5 heures d'opération et 1 kilos 700 de peau retirée, je suis allée en salle de réveil...et il a été difficile, je me sentais nauséeuse à cause du Tramadol en intraveineuse qu'on m'a donné, heureusement j'ai été chouchoutée par l'infirmière de réveil et vers 15h je suis rentrée dans ma chambre. J'ai comaté jusqu'à 18h00 environ avec des courts moments de lucidités où je disais un mots ou deux ou bien où l'infirmière venait, ma chirurgienne est venue aussi voir comment j'allais. Etrangement je n'ai pas sentit de douleur insupportable le premier jour.

     

    Mercredi, on m'a lavé de fond en comble au lit et habillé avec une chemise de nuit que j'avais acheté spécialement pour l'opération. J'ai pu découvrir que j'avais 2 drains qui étaient reliés à des bouteilles et j'ai pu faire mes premiers pas jusqu'au toilette. J'ai ressentis quelques douleurs, mais j'ai réussi à gérer ma douleur et franchement elle était gérable. Par contre pour me lever et marcher...même aujourd'hui c'est douloureux. Je marche courbée comme un mémé qui a mal au dos.

     

    Le troisième jours, je faisais toujours 9 de tensions, un peu de fièvre et me lever était devenu un peu plus facile, j'avais trouvé le truc pour descendre de mon lit sans coincer les drains.

     

    Aujourd'hui matin, j'ai été jusqu'à la salle de bain seule et je me suis lavée comme je pouvais en ayant un peu d'aide pour ce qui me semblait le plus difficile. J'ai revu la chirurgienne qui est venue voir mes cicatrices et m'a autoriser à sortir. Il me restait donc une épreuve de taille, le changement des pansements et l'enlèvements des drains. Heureusement, l'infirmière a été patiente, rassurante, douce au possible et franchement moi qui redoutais de me faire enlever les drains même si j'ai eu chaud et mal sur le coup, ça s'est bien passé.

     

    Pour le moment, ça me fait étrange de voir mon pubis sans devoir soulever de la peau, je vois aussi mon nombril même si pour le moment il est sous pansement, j'ai le ventre plat même si quelques parties sont gonflées à cause de l'intervention (ça ne fait que 3 jours). J'ai vraiment hâte de découvrir les changements petits à petits.


  • Commentaires

    1
    Katou
    Mercredi 12 Juin à 17:23
    Je viens de lire votre blog. Bravo pour votre parcours, pour ce courage... je viens de me décider a commencer le parcours du combattant pour une sleeve, et je dois avouer que je suis totalement flippé lol mais j'ai hâte de demarrer ma nouvelle vie.
    Bonne continuation à vous
      • Mercredi 12 Juin à 17:42

        Merci ^^ Ne vous en faites pas ! Les chirurgiens qui pratiquent ce genre d'opération ont l'habitude, vous êtes entre de bonnes mains à part une forte malchance vous ne risquez rien ! Si ce n'est d'avoir un peu mal au réveil, mais franchement je ne regrette rien ! Même maintenant ça va bientôt faire 1 mois que j'ai été opérée de mon abdomino-plastie et de ma masto-plexie et je ne regrette vraiment pas malgré la douleur qui reste présente puisque les cicatrices sont encore sensibles. Si jamais vous avez des questions n'hésitez pas, si j'ai fait ce blog c'est pour cela aussi ^^

      • Katou
        Mercredi 12 Juin à 20:03
        J'espère ne pas être malchanceuse alors.
        J'ai peur de tout les changements a apporter après (boisson gazeuse, repas lent, pas d'eau en mangeant, temps d'adaptation avec des bouillies) ca me parait compliquer... je vois tout les medecins pendant l'été. Avez vous beaucoup souffert de la fatigue ?
        Je parts en pensant déjà a la chirurgie réparatrice qui me parait beaucoup plus douloureuse et contraignante que la sleeve elle-même.
        En tout cas merci beaucoup a vous, j'ai décidé de cacher ma decision a mon entourage ce qui n'ai pas tres simple heureusement j'ai mon conjoint mais il ne peux s'imaginer ce que s'est.
    2
    Mercredi 12 Juin à 20:24

    Pour ce qui est des boissons gazeuses, j'étais très dépendante et je me suis sevrée petit à petit en prenant de l'eau aromatisée et maintenant ça fait 3 ans que je ne bois plus aucune boissons gazeuses, y comprit champagne, ou bière etc....il faut savoir qu'une fois opérée l'alcool fait plus vite effet, sans m'être fait opérée je n'étais déjà pas "endurante" aux effets de l'alcool, mais maintenant un simple verre d'alcool non-gazeux peut me rendre pompette. Pour ce qui est de manger lentement et ne pas boire d'eau, si vous le faite après l'opération votre corps vous rappellera à l'ordre de la façon la moins agréable et par après ça viendra machinalement parce que vous vous rappellerez que si vous manger trop vite vous allez "avoir mal, être nauséeuse ou vomir" ce sont des habitudes qui s'apprennent rapidement. Alors oui j'ai été fatiguée, c'est normal de l'être, vous avez dans un premier temps la fatigue du choc opératoire avec l'anesthésie générale et le fait qu'on vous bidouille à l'intérieur, et ensuite, votre corps passe d'un état où il a "trop" à manger à un état ou il ne reçoit quasiment plus aucun nutriment et qu'il n'absorbe plus les aliments comme avant, donc la fatigue est logique. D'ailleurs au début, il faudra faire attention car vous ne ressentirez pas la faim, ni la soif il faut donc vous forcer à boire une gorgée d'eau assez régulièrement (privilégiez les bouteilles d'eau avec bouchon de sport, c'est un petit conseil). C'est dur de se l'imaginer avant de le vivre réellement, mais votre conjoint devra vraiment vous soutenir et surtout être disponible, parce que vous ne pourrez faire aucune effort physique, ni soulever plus de 2 kilos. La chirurgie réparatrice est plus douloureuse que la chirurgie bariatrique, il faut dire que les cicatrices n'ont pas la même taille. Pour mon by-pass on m'a fait 6 cicatrices d'environ 1/2 cm, 2 cm sur le ventre, pour mon abdomino-plastie, j'ai une cicatrice au dessus de l'aine qui va d'une hanche à l'autre, plus les cicatrices de mon nombril puisqu'il a été changé de place et les cicatrice autre de mes mamelons et en forme de T qui souligne chaque seins. Après, c'est comme pour tout, chaque personne réagit différemment à la douleur, je ne dirais pas que je suis douillette et d'ailleurs j'ai rapidement arrêté les anti-douleurs parce que j'arrivais à gérer, mais je connais des personnes qui ont fait la même opération que moi et qui sont restées sous anti-douleur pendant 2 mois. Pourtant, je le referais sans hésité et mon seul regret c'est de ne pas l'avoir fait plus tôt, quand je vois le changement positif dans ma vie que ça m'a apporté. Je vous souhaite un bon courage et de la réussite dans votre parcours (si vous voulez voir des photos avant/après, il y en a dans l'article qui suit celui-ci)

    3
    Katou
    Mercredi 12 Juin à 22:32
    Merci beaucoup pour votre retour. Moi qui n'aime pas être nauséeuse j'ai intérêt à faire attention. C'est bon a savoir car on parle beaucoup de la délivrance de ne plus avoir faim mais je ne savais pas du tout que l'on ne ressentait plus la soif non plus... est ce que ca revient après ? Les gorgées d'eau restent toujours petites ?
    Je suis maman de 3 petites et je suis déjà assez fatiguée j'angoisse pas mal de ne plus être au top pour tout gérer pour tout le monde a la maison. C'est vrai qu'expliqué comme ca ca fait de bien grandes cicatrices ! Le ventre et les seins ont pu être réparés pendant une seule et même operation ?
    Est ce que les operations en valent la peine ? Je sais pas si c'est bizarre mais j'ai déjà était hospitalisée plusieurs fois et je me demande si ça en vaut la peine d'endurer tout ça... ce n'est pas la 1ère fois que je lis que le seul regret est de ne pas la'voir fait plutôt... j'espère que j'en dirais autant lol
    Les photos sont bluffantes...
    Encore merci pour votre partage, j'admire votre courage et votre volonté, prenez soin de vous.
    4
    Mercredi 12 Juin à 23:06

    Pour  vos  3 petites, c'est  certains  qu'au début vous ne pourrez  pas faire grand-chose, mais  rien  n'interdit  les câlins  en leur expliquant d'être  douces avec vous, vous pouvez  aussi  vous  occupez d'elles du moment  que cela ne demande  pas  d'efforts  et uniquement  si vous  vous  en sentez capables. Les enfants  sentent  vite  quand  quelques -chose ne va pas, il suffit  de leur expliquer et je suis  certaines  qu'elles  seront fière  de vous "aider" a leurs façon. Après  c'est  sûr  que  le papa  devra gérer tout  ce que  vous  ne saurez pas  faire, mais heureusement  on récupère  assez  vite  si on suit  bien  les recommandations  du chirurgien. Ensuite, savoir  si ça  en vaut  la peine, c'est  à  vous  d'en decider. J'ai  choisi  de me faire  opérée  parce  que je souffrait  énormément  de mon obésité  morbide  que  ce soit  physiquement  parce que  mon dos, mes genoux étaient  douloureux, mais  mon coeur  avait  du mal  et s'emballait  au moindre effort, que psychologiquement  parce que  les regards  et les réflexions  des gens  étaient  déplacée s et faites sans  tact  la plupart des fois. 

    C'est  à vous  de prendre  cette  décision, vous vous connaissez mieux que  quiconque, vous savez  quelles sont vos  limite  et surtout vous  êtes la seule  à  déterminer  à  quel point vous  avez envie de changer  parce  qu'il  ne faut  pas  oublier  que  ce n'est  pas  une  baguette magique et qu'on peut regrossir. Il faut  apprendre  à  avoir  et maintenir  une  bonne  hygiène  de vie. Si vous  êtes  prête  à  faire  cela, alors  je pense  qu'il  vous  suffit  de vous lancer. Comme  on  dit  la peur  n'évite  pas  le danger, et puis je pense  qu'avoir survécu à  trois accouchements c'est  déjà  pas  mal  courageux aussi.

     

     

    Sinon  oui,le corps  est bien fait et les sensations de faim  et de soif reviennent  ainsi  que  les sensations  de satiété. Votre  corps  va reprendre  automatiquement le pilotage au lieu que  ce soit  vous.

    5
    Katou
    Jeudi 13 Juin à 21:45
    Merci vraiment pour ces explications et ce partage d'experience ça me permet d'y voir plus clair.
    J'ai la chances d'avoir un conjoint attentionné et des filles serviables donc je pense que tout devrait bien se passer, je suis de nature angoissée à me poser trop de question a l'avance du coup je me bloque parfois toute seule pour pas grand chose.
    Si je ne me trompe pas (j'ai lu beaucoup de témoignages) j'ai la même morpho que vous avant avec suspicion d'apnée du sommeil. C'est vrai que physiquement c'est de plus en plus dur et c'est ça qui me decide chaque jour un peu plus. Les reflexions et les regards sont très difficiles a vivre également le ras le bol de se sentir inférieure, moins bien parce que je suis obèse et parce que je n'arrive pas à perdre... c'est aussi pour tout ca que les proches ne seront pas au courant tout au moins jusqu'à l'opération, je suis tellement flippé que les discours du genre il ne faut pas faire ceci cela ou prq tu n'as essayé autre chose ou la soeur de l'oncle de l'ancien voisin de mamie a eu bcp de problèmes à cause de ça a failli y passer ou encore la cousine de ma mari en a eu tellement marre d'être "comme ca" qu'elle a tout perdu limite du jour au lendemain... et blablabla lol
    Bref, encore merci pour ces réponses ça me conforte dans le choix que j'ai fait de me faire opérer même si j'ai la trouille lol j'espère aussi pouvoir j'aurais du le faire plus tôt
    6
    Vendredi 14 Juin à 10:13

    Ne vous en faites pas, vous ne devriez pas écouter les remarques des autres personnes à propos de la chirurgie bariatrique car tout le monde est différent, ce n'est pas parce que l'oncle de votre voisine à "faillit" y passer que forcément ça veut dire que vous aller avoir la même expérience. Tout ça dépend de la santé, de la qualité de vie, de l'âge, etc... le principal est de vous concentrer sur vous et de faire abstraction de tout le reste qui vous dérange. Les gens sont méchants avec les personnes obèses, ils se permettent de juger sans même savoir et ne se rende pas compte à quel point ça peut être dur pour nous ! Parce que quelqu'un d'obèse ce n'est pas forcément quelqu'un qui s'empiffre toute la journée en regardant la TV son derrière installé dans un fauteuil, on peut-être obèse parce qu'on a vécu une passe difficile, à cause de problème d'hormone, de santé, de grossesses et de fausses couches à répétition, mais malheureusement pour les gens qui ont toujours été "normal" ces idées ne leur vient pas à l'esprit, ils pensent même la plupart du temps être certain que si on est gros c'est parce qu'on l'a bien voulu ! Qu'on s'est laissé allé.  J'ai dù remettre plusieurs personne de ma famille à leur place parce qu'une fois opérée du by-pass, j'avais triché, j'avais joué la facilité et là ma réponse a été toute simple "bah! Écoutez ! Vivez pendant plus de 10 ans avec 50 kilos en trop ! Faites donc votre ménage, vos courses, etc en supportant le regard et les remarques des gens et ensuite on en reparlera !" Étrangement depuis, je n'ai plus jamais eu de remarques de ce genre !

      • katou
        Mardi 18 Juin à 18:16

        C'est tout à fait ça ! On est catalogué comme de gros fainéants qui passe leurs temps devant la tv ou la console avec un paquet de chips du soda et des barres au chocolat... Combien de fois j'ai effectivement pu entendre que si j'étais comme ça c'était ma faute ... que je n'avais qu'à pas me réfugier dans la nourriture, que je n'aie qu'à faire un peu de sport, une fois même un médecin qui en a profiter pour m'extorquer de l'argent à fini par me dire que si je suis grosse c'était de ma faute ... je n'ai plus jamais remis mes pieds dans son cabinet ... mais c'est clair que les gens sont méchants avec les personnes différentes d'eux avec ce qu'il ne connaisse pas ... dans ma belle famille ils sont tous menus et des que je suis la il parle sans cesse de régime ! parfois j'ai envie de leurs dire de s'arracher un bras ou une jambe puisqu'ils veulent tant perdre du poids ... Maintenant je me retrouve avec ma petite dernière qui est en maigreur, au début de ses problémes de poids on m'a dit qu'elle ne grossissait pas surement parce que je lui faisait des repas trop équilibré que je me prenais trop la tete avec leur nourriture, puis on a fini par me demander a demi mot si je la laisser manger quand meme ...
        J'ai eu beaucoup de mauvais tour par le passé du coup je n'ose plus répondre aux gens, je pense que c'est une des choses qui me fait peur ... leur répondre comme vous et que finalement on me dise que si j'avais 50kilos de trop c'est parce que je le voulais et non pas parce que mes parents m'ont inculqués le mécanisme de réconfort=nourriture ... 
        Quand je me prends une réflexion, ou quand mon poids me freine (chaussures trop étroite, chemise qui craque...) j'irai me faire opérer de suite, et puis quand je reprends ma routine, ou je ne vois personne ou je ne sors pas, je me dis que ce n'est plus si important que ça, et je cède à la peur en me disant je vais laisser tomber... 

    7
    Mardi 18 Juin à 19:22

    Je comprends ce que vous ressentez, c'est facile de s'en prendre à une personne qui est en état de souffrance parce qu'à un moment donné, nous-même on se trouve tellement horrible que finalement on a plus envie de faire d'effort que ce soit en s'habillant parce que les expéditions shopping sont d'une affreusement éprouvante parce que tout le monde nous regarde ou de deux parce qu'on mets surtout ce qu'on trouve et pas ce qui nous plaît réellement. Pour votre fille, c'est peut-être dù simplement à son métabolisme, je veux dire chaque enfant est différents, il y en a qui prenne plus facilement du poids, et ceux qui ont du mal à assimiler, ça ne veut pas dire qu'elle va rester en état de maigreur toute sa vie, peut-être qu'à un moment donné dans sa croissance ça va se remettre ou que d'elle-même elle va manger un peu plus.

    Je connais ça la famille moralisatrice, comme ont dit c'est plus facile de voir la paille dans l'oeil de son voisin que la poutre dans le sien ! Je pense que vous devriez pensez à vous, à votre santé, à vos filles sans écouter les mauvaises langues. Je sais que c'est dur, j'étais quelqu'un de trop gentil avant je n'osais jamais répliquer, jamais rien dire alors j'encaissais, jusqu'au moment ou littéralement je me suis effondrée parce que je n'en pouvais plus et c'est là que j'ai compris que dans certain moment dans la vie, il faut savoir faire abstraction des autres et être un peu égoïste parce que sinon c'est eux qui gagnent !

    Cette opération,il faut que ce soit à vous de la décider, en tout premier pour vous parce que vous le voulez, ensuite pour vos filles et votre mari et ceux qui sont médisants vous les zapper ! Pourquoi donc se polluer la vie alors qu'elle est déjà assez difficile comme-ça ? C'est à vous de le sentir, de voir ce que vous pouvez endurer. Après personnellement , je pense que vous vous sous-estimer beaucoup.

    8
    katou
    Mardi 18 Juin à 21:57

    Oui je passe par là aussi, j'ai des phases ou je ne veux plus rien m'acheter, ou je me laisse totalement aller en me disant que je ne suis pas assez bien de toute façon et qu'on me jugera quand même et qu'on se moquera quand meme ... Et puis quand je suis dans la phase aller maintenant ça suffit on se reprend en main on s’achète de quoi être bien dans sa peau, et bien je me trouve confronté a ce défaut de normalité qui fait que j'ai du mal a trouver des chose cintrées ou simplement des chaussures avec talon à ma taille que je puisse fermer ou dans laquelle je puisse glisser le pied ... 
    Pour ma fille oui les examens sont bons, sa pédiatre me dit qu'avec le temps on pourra voir si c'est une "maigre constitutionnelle", mais allez expliquer ça a quelqu'un qui vous regarde de haut en bas comme si vous étiez une mauvaise mère faisant manger a son enfant que des pousses d'épinard sur lit de salade verte et carottes vapeurs...

    C'est exactement ça je suis comme ça, je me suis effondrée et c'est à ce moment là que j'ai pris la décision de me faire opérer parce que simplement ce n,'est plus possible comme ca, ça ne peut plus être le grand fardeau de ma vie, il faut que je dise stop. J'ai peur de l'opération ce qui est logique, mais aussi peur de tout les bouleversements à coté ; les jalousies, la reprise de confiance en moi qui me fera remettre les gens à leur place et qui ne comprendront pas parce que je ne le fait plus actuellement, les repas, les enfants a gérer, mon image ... j'ai l'impression de me jeter dans le vide lool

    je me répète cette extrait de Nietzsche " Comment gravirais-je le mieux la montagne ? Monte, et n'y pense pas !" Mais j'ai beaucoup de mal à la mettre en application lol 

    Sinon pourriez vous me dire cb vous faisiez avant la sleeve, et maintenant parce que le chir m'a parlé en pourcentage et c'est pas très très clair lol et est-ce que ça a changer bcp de chose dans votre vie ? niveau confiance en vous, regarde des autres, plaisir de faire ce que' vous vous interdisiez à cause ca ...

    9
    Mardi 18 Juin à 22:23
    Au pire vous les remettrez à leur place et ça leur donnera une bonne leçon et au mieux ils apprendront à réfléchir avant de juger.Alors avant toute mes démarches je suis montée à 127 kilos, quand j'ai rencontré mon chirurgien la 1ère fois je pensais 120, le jour de l'opération je pensais 110 kilos et à ce jour je pèse 57 kilos. Du jour ou j'ai fais l'opération, le regard des autres m'était devenu égale parce que je savais que j'allais maigrir, donc ils pouvaient bien me regarder,me juger, je n'en avais plus rien à faire. Pour moi cette opération cc'était une renaissance, j'ai dis aurevoir à mon ancien moi que je haïssais tout en gardant des bon aspect de ma personnalité et en m'injectant une bonne dose de courage.Actuellement, ça m'a permis de trouver un travail, de me faire des amis d'être plus ouverte Au monde,je me sens plus heureuse. Je m'interdisais les couleurs et les short, j'ai banni le noir de ma garde robe et adieu au pull et pantalon en été. Ça à changé ma vie et la perception que j'ai du monde,des autres et de moi. La seule chose c'est que je n'oublie pas qui j'étais et d'où je viens comme certaines anciennes obèse et que je sais vers où je vais,ce que j'aime et ce que je veux faire.
    10
    Katou
    Jeudi 20 Juin à 22:04
    Wow ! J'espère avoir tout ces changements benefiques et positifs ! En gros c'est exactement ce que j'attends de l'opération mais je n'osais pas trop y croire ... et si en vrai on ne changeait pas... là vous me montrez que sisi on change et tout en mieux !! Grâce à vous je suis plus confiante en ce qui m'attend et j'espère de tout coeurfaire la meme chose que vous ! Même si je sais que je perdrais moins vu que c'est une sleeve, j'aimerais avoir ce magnifique retour bannir le noir les pull et pantalon l'été mettre des talon en pouvant les fermer... ca me fait rever ! Lol
    Merci pour ces témoignages ca me conforte dans mon idée de changement.
    Aussi tant que j'y pense ; avait eu des changements de goûts ? Ou des aliments qui ne passe plus ? Le chirurgien me disait que parfois ca arrivait ...
    Merci encore.
    11
    Dimanche 23 Juin à 09:22

    Je n'ai pas vraiment eu de changements de goûts, des aliments qui ne passent plus, j'ai des aliments qui me remplissent très vitent comme du riz, des pâtes, du pain très frais, et sinon des aliments qui sont plus difficile à digérer comme de la choucroute, le choux en général et le poivron, mais ça a toujours été comme-ça même avant que je ne sois opérée.

      • katou
        Jeudi 27 Juin à 12:37

        Merci ça me rassure, je suis difficile, et des aliments ne passe déjà plus alors j'avais peur de plus pouvoir manger grand chose ce qui ne m'aurait pas vraiment aider ^^ 

    12
    Lundi 8 Juillet à 18:57

    Au début, c'est vrai qu'on n'est plus en mesure de manger grand-chose, c'est normal, on mange l'équivalent d'un pot de yaourt et du liquide ou du mixé pendant un mois selon l'opération que vous choisirez, mais après ça va mieux, le corps s'habitue et le psyché aussi

      • katou
        Lundi 15 Juillet à 19:05

        j'ai choisi la sleeve, en raison d'autre problème de santé je ne peux pas prétendre au by pass, mais je n'étais pas très tenté par ce type d'opération.

        apparemment c'est 1er mois liquide et 2e mois mixé, mais je pense que j'en saurais plus a ce niveau là quand la commission aura accepté ou non mon opération, en attendant je fais le tour des médecins...et le temps me parait long lol

      • Lundi 15 Juillet à 19:08

        Je sais bien ce que c'est, un vrai parcours du combattant pour se faire opérer ! Mais le jeu en vaut la chandelle et je suis certaine que quand vous aurez été opérée et que vous aurez maigris comme souhaité quand vous repenserez à tout ce que vous avez parcouru vous ne pourrez qu'être fière de vous !

    13
    katou
    Mardi 30 Juillet à 22:15

    Merci, je suis pressée que tout cela soit derrière moi, mais j'avoue que je stress beaucoup et que je doute aussi beaucoup ... J'ai vu l’endocrinologue aujourd’hui et il n'a pas été des plus rassurants,je suis encore plus flippé et je me dis ; mais pourquoi tu te fais subir tout ça !? mdr

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :